Rechercher

Petit guide de santé globale... sans médicaments

Notre corps est un tout, et bien plus que l'ensemble de ses parties.

Chère lectrice, cher lecteur, si vous souhaitez prendre en main votre santé, considérez votre corps dans sa globalité, du fait des multiples interactions entre les différents systèmes qui le constituent. Ce « tout » est bien plus que la somme des « parties ». Il ne suffit donc pas de soigner chacune d'elles séparément.

Pas question ici de remettre en cause l'expertise et l'utilité des médecins spécialisés. Des gastro-entérologues qui savent tout sur notre système digestif, des ORL pour qui notre gorge et nos oreilles n'ont plus le moindre secret, des dermatologues capables de nous aider à faire peau neuve, etc.

Mais est-ce pour autant complètement satisfaisant ?

Imaginez si c'était la même chose chez les garagistes : certains ne répareraient que les carburateurs, d'autres ne voudraient entendre parler que des problèmes de boîte de vitesses, d'autres encore ne vous causeraient que système de refroidissement... il deviendrait alors très compliqué d'entretenir sa voiture !

Il en va en fait de même pour notre corps. Rappelons la définition donnée par l'Organisation mondiale de la santé, dès 1946 (nous avons volontairement souligné les mots importants) : « La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité. »

« Complet », voilà le mot-clé. Nous savons désormais qu'une maladie n'a pas qu'une seule source. Elle est au contraire liée à un ensemble de facteurs qui, tous, vont contribuer à son développement : facteurs génétiques, environnementaux et surtout facteurs émotionnels et psychologiques.

D'où l'émergence du concept de santé globale, que défendent Olivier et Valérie Broni dans un guide passionnant et instructif (1), dont nous détaillons ici les principaux enseignements.

La santé pensée comme un tout

La santé globale c'est une harmonie reconquise entre l'homme et son environnement, entre le corps et l'esprit. Mais elle implique aussi une union entre toutes les médecines existantes. Autrement dit, la santé globale vise à réconcilier toutes les pratiques qui ont démontré leur efficacité, qu'elles soient ancestrales ou modernes, orientales ou occidentales. C'est en ce sens qu'il s'agit d'une médecine basée sur l'intégration, c'est-à-dire qui ne rejette rien a priori.

Notre corps a besoin d'être considéré dans sa totalité,

Par conséquent, si vous souhaitez prendre en main votre santé, il faut que vous ayez une vision holistique de votre être, c'est-à-dire que vous le considériez toujours dans sa globalité.

Votre organisme est complexe, cela signifie que, pour le comprendre et le soigner, il faut percevoir les interactions entre ses différentes parties. Cela signifie que, bien souvent, les traitements locaux de vos maux ne suffisent pas. Il faut peut-être agir totalement ailleurs...

Agir, d'accord... mais agir sur quoi ? Et comment ? C'est ce que nous allons examiner maintenant, en découvrant les cinq outils qui vont vous permettre de prendre sérieusement en main votre santé globale.

Seulement, avant d'entrer dans le détail de ces outils qui vont vous aider à élever votre niveau de santé, il faut d'abord souligner l'importance de prendre appui sur une base solide et saine, qui repose sur 3 piliers :

- Se nourrir sainement. Privilégier les produits naturels et absorber une nourriture équilibrée, comprenant des protéines, végétales ou animales, des aliments sucrés, de préférence à index glycémique bas, des graisses, là aussi végétales et animales. Pour ces dernières, on privilégiera les poissons gras, riches en oméga-3. Sans oublier les fruits et les légumes frais, de préférence bio bien sûr. Enfin, bannissez les aliments ultra-transformés et buvez beaucoup d'eau, si possible de l'eau de source.

- Se bouger. Une mort sur dix, dans le monde, survient à cause d'un manque d'activité physique. Le mouvement c'est la santé ! On considère que chacun de nous, pour être en forme, devrait faire au moins dix mille pas chaque jour. Avantage de notre époque moderne : la plupart des smartphones possèdent une application qui les comptera pour vous, ces pas. Quant au sport, choisissez celui qui vous fait le plus envie (pour éviter la lassitude), mais en privilégiant les « doux » : marche, natation, vélo, yoga, Pilates.

- Bien dormir. Le sommeil assure un rôle essentiel, puisqu'il permet de réguler de nombreuses fonctions de l'organisme, comme la circulation sanguine, la respiration, la sécrétion des hormones, la glycémie. Il joue aussi un rôle central dans la consolidation des défenses immunitaires. Pour ce qui est du temps de sommeil nécessaire, il varie selon les personnes : certaines sont en pleine forme après 5 ou 6 heures, quand d'autres auront besoin de 8 ou 9 pour être vraiment reposées. La clé, c'est de rester à l'écoute des signaux que vous envoie votre corps : résister au besoin de dormir n'est jamais une bonne chose. Voilà pourquoi une petite sieste a de grandes vertus !

Et n'oubliez pas ceci : dîner léger et écrans bannis avant d'aller au lit.

Les 5 outils pour maintenir l'équilibre de votre organisme

Vous voici fin prêts pour découvrir les 5 outils indispensables pour améliorer votre santé globale.

1- LES PLANTES

Elles ne sont pas utilisées comme des médicaments traditionnels, et c'est pourquoi la santé par les plantes fait partie des médecines dites « alternatives ».

Elle sert à maintenir les équilibres du corps plutôt que d'attendre d'être malade pour se soigner. Le corps humain est vu comme un terrain qui, s'il est équilibré, fonctionne en harmonie. En revanche, lorsqu'un trop grand déséquilibre s'installe, le terrain est affaibli : c'est là que les plantes interviennent.

Rappelons d'abord sous quelles formes principales on peut les utiliser...

Découvrez vite la suite de cette lettre d'information en vous inscrivant gratuitement à la newsletter du Club Solutions Santé Nature à droite de cette page...

Commenter

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme