Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous.
Rechercher
Je m'abonne

La pollution réduit notre espérance de vie de presque 2 ans !

Au niveau mondial, la pollution atmosphérique coûte aux citoyens 1,8 année en moyenne.

Plus que le tabac, l'alcool ou les drogues, le principal danger extérieur pour notre santé serait la pollution aux particules fines. C'est la conclusion inquiétante d'une récente étude de l'université de Chicago.

Leur diamètre est inférieur à 2,5 micromètres, et pourtant, elles sont plus dangereuses pour votre santé que le tabac, l'alcool ou les drogues. Elles, ce sont les particules fines en suspension dans l'air, issues des gaz d'échappement, des industries, des feux de forêts, etc., qui peuvent, à travers les poumons, s'infiltrer dans le sang. Des chercheurs de l'Institut de politique énergétique de l'université de Chicago ont quantifié le nombre d'années d'espérance de vie perdues à cause de leur présence dans l'air que nous respirons.

Les résultats sont édifiants : au niveau mondial, la pollution atmosphérique coûte aux citoyens 1,8 année en moyenne. Et un habitant de New Delhi, en Inde, perd en moyenne dix années de vie ! À titre de comparaison, le tabac réduirait l'espérance de vie d'1,6 an et les drogues et l'alcool de 11 mois.

Source

Commenter

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme