Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous.
Rechercher
Je m'abonne

A vot' bon cœur grâce aux plantes!

"Princesse des cœurs", l'aubépine augmente leur force de contraction, régule leur rythme tel un bêtabloquant naturel, diminue le choléstérol, etc.

Accident vasculaire cérébral (1 toutes les quatre minutes en France...), infarctus du myocarde (40 000 décès par an en France...), athérosclérose (plaques bouchant les artères), insuffisance cardiaque, amylose cardiaque, etc. Pour lutter contre les risques de maladies cardiovasculaires, deuxième cause de mortalité en France, les plantes sont des précieuses alliées.

Sève de bouleau

En toute logique, on commence par la prévention... Grâce à ses propriétés dépuratives et diurétiques, elle aide à éliminer l'acide urique (déchets organiques) et est très recommandée quand l'artériosclérose guette, notamment sous la forme d'athérosclérose.

- Faites une cure de trois semaines pendant le printemps, avec une préparation bio.

Blé

Le germe et l'huile de germes, qui contiennent notamment beaucoup d'acide linoléique (acide gras esentiel, c'est-à-dire ne pouvant pas être synthétisé par l'organisme, de la famille des oméga-6), d'acide gras (oméga-3) et de vitamine E, aident à réguler le cholestérol, et à diminuer le risque d'angine de poitrine qui peut dégénérer en infarctus du myocarde.

- Prenez 1 cuillerée à café d'huile de germes de blé, 2 fois par jour ou encore 2 capsules de germes de blé avant chaque repas jusqu'à amélioration des symptômes.

Arbousier

Les racines de cet arbuste à la tige rameuse sont utiles contre l'atérosclérose et pour stimuler la circulation du sang.

- Faites bouillir 1 c. à café de racines séchées (par tasse) et laissez infuser 10 min. Buvez 2 tasses par jour hors les repas, jusqu'à amélioration des symptômes.

Aubépine

C'est la princesse des cœurs ! Elle augmente leur force de contraction, régule leur rythme tel un bêtabloquant naturel, diminue le choléstérol, etc.

- À prendre sous forme de gélules d'extraits de plante (2 à 3 gélules chaque jour) ou de macérât-mère (10 à 15 gouttes par jour).

- Si vous êtes sujet à des troubles du rythme cardiaque, vous pouvez utiliser le bouillon blanc, qui fleurit de juin à septembre, en complément de l'aubépine. Faites infuser 15 minutes une poignée de fleurs et de feuilles dans un litre d'eau bouillante et filtrez avant de boire 2 à 3 tasses par jour.

Olivier... et citron

Les feuilles de l'olivier ont un effet vasodilatateur sur les artères, aident à réguler et ralentir le rythme cardiaque, la glycémie et à diminuer le cholestérol.

- Vous pouvez faire infuser 1 cuillerée à soupe de feuilles (par tasse), à boire 2 à 3 fois par jour ; prendre 10 gouttes de macérât glycériné par jour ou encore 2 à 3 gélules de poudre ou d'extraits secs par jour.

- Autre solution facile au quotidien, 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive bio (donc sans traces de pesticides) avec le jus d'un demi citron chaque matin. Votre « bon » cholestérol (HDL, élimine le cholestérol des artères et l'entraîne vers le foie pour être détruit) s'en trouvera augmenté.

Cornouiller sanguin

On peut utiliser cette plante en cas d'inflammation des artères des membres inférieurs (artérite), prévenir la thrombose (formation de caillot sanguin), aider à fluidifier le sang après infarctus, AVC ou encore phlébite.

- Prenez 10 gouttes de macérât-mère par jour jusqu'à amélioration des symptômes.

Romarin

Le bourgeon de romarin aide à diminuer le « mauvais » cholestérol (LDL, correspond à l'excès de cholestérol qui se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins pour former des plaques d'athérome constituant ainsi un facteur de risque cardiovasculaire) et réduit ainsi les risques d'athérosclérose.

- Prenez 10 gouttes de bourgeons macérâts glycérinés (BMG) sous la langue ou dans un fond d'eau, avant chaque repas.

A lire : "La Bible des plantes qui soignent ", de Michel Pierre, éd. Chêne ; "Ma bible des secrets d'herboriste", de C. Gayet et M. Pierre, Leduc.s éditions.

ATTENTION : Les huiles essentielles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 3 mois. Pour les enfants de 3 mois à 7 ans, il est indispensable de fortement les diluer dans de l'huile végétale.

Commenter

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme