Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous.
Rechercher
Je m'abonne

LA QUESTION DU JOUR : Comment lutter contre les mains (et les pieds) froids ?

Ras le bol des extrémités glacées ? Boostez votre circulation sanguine grâce à nos recettes naturelles.

Mais pourquoi donc certain(e)s d'entre nous ont toujours les mains et/ou les pieds froids, au point de glacer leur partenaire sous la couette dès l'automne venu ? On a coutume de dire c'est une question de mauvaise circulation sanguine... et on a raison.

Dans la majorité des cas, ce refroidissement de nos extrémités est dû à la vasoconstriction des vaisseaux sanguins qui a pour conséquence un ralentissement de l'afflux sanguin, donc moins de chaleur. Notre corps protège avant tout les organes vitaux, tels le cœur ou le cerveau, qui reçoivent en priorité le sang.

Le froid ambiant est le principal responsable de cette circulation perturbée.

Les femmes, souvent plus touchées par le phénomène, pâtissent d'une masse musculaire proportionnellement moindre, or ce sont les muscles qui produisent de la chaleur dans notre organisme. Enfin, si les symptômes persistent, il peut s'agir du syndrome de Raynaud, trouble d'irrigation des doigts manifesté par des crises de pâleur, le froid, des fourmillements et des troubles de cicatrisation. Il faut alors consulter rapidement votre médecin.

Contre les extrémités froides, le Club Solutions Santé Nature vous recommande :

- L'exercice physique : il favorise la circulation sanguine donc l'afflux de chaleur.

- Les massages : ils augmentent le flux sanguin. Avec de l'huile essentielle de Lentisque pistachier, aux vertus micro-circulatoires. Versez 5 ml dans un flacon de 15 ml, complétez avec de l'huile végétale de noisette puis appliquez quelques gouttes sur la zone concernée, deux fois par jour, jusqu'à disparition.

- Des menus ou des jus vitaminés :

La vitamine B3 booste la circulation du sang, vous en trouverez dans les poissons gras (saumon, thon, maquereau), les champignons (c'est de saison) ou la viande blanche (veau, volailles) et vous privilégierez la cuisson à la vapeur pour en profiter ;

La vitamine C, aux vertus antioxydantes prend soin des vaisseaux sanguins, vous en trouverez dans les fruits et légumes en particulier le kiwi, les agrumes, les choux, le poivron

La vitamine E, aux propriétés vasodilatatrices, aide à fluidifier le sang, vous en trouverez dans les huiles (tournesol, noisette, colza), les margarines, les fruits secs (amandes, noisettes, noix), les poissons, les œufs ou les herbes aromatiques.

- Un complément alimentaire : la Rutine, pigment végétal qui renforce la paroi des capillaires sanguins, lutte contre l'insuffisance veineuse (1 comprimé dosé à 200 mg au petit-déjeuner et 1 au dîner, pendant un mois).

- Un piment : celui de Cayenne améliore la circulation périphérique. Consommez-le frais ou en poudre, en l'ajoutant à votre alimentation, jusqu'à amélioration des symptômes.

- Une plante : la Vigne rouge réduit la perméabilité des capillaires sanguins qu'elle rend plus résistants. Préparez une décoction avec 1 c. à soupe de feuilles de vigne rouge par tasse. Faites bouillir 3 min. et laissez infuser 10 min. Buvez 2 à 3 tasses chaque jour (en dehors des périodes de règles pour les femmes), une vingtaine de jours par mois, jusqu'à amélioration des symptômes.

A lire : « Ma bible des secrets d'herboriste » de M. Pierre et C. Gayet, Leduc.s Editions et « La Bible des plantes qui soignent » de M. Pierre, éd. Chêne.

Commenter

Sur le même sujet

Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme