Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous.
Rechercher
Je m'abonne

5 conseils pour... arrêter (enfin) de ronfler

Messieurs, sachez-le, passé 40 ans, vous serez (ou vous êtes) 60% à ronfler trop fort…

Encore une nuit en miettes pour votre partenaire... Oui, vous ronflez ! Et c'est madame (passé 40 ans, 60 % des hommes ronflent) ou monsieur qui souffre de votre ronchopathie récalcitrante. À terme, ces nuits pas assez réparatrices provoquent fatigue, somnolence et irritabilité, et donc des risques accrus de maladies du cœur. Réagissez !

1- Une dose d'huile d'olive et au lit !

Les ronflements sont causés par le muscle de la gorge qui se détend pendant le sommeil, la langue glisse vers l'arrière, et la gorge vibre au rythme de la respiration, produisant le ronflement. L'huile d'olive, lubrifiante, permet de diminuer l'irritation de la gorge qui gonfle et gène le passage de l'air.

Buvez 2 à 3 gorgées d'huile d'olive chaque soir.

2- Essentielles, les huiles !

- Le thym est presque « anti-tout » : viral, parasitaire, fongique... et ronflements.

Appliquez 2 gouttes d'HE pure sur le bas des pieds.

À savoir : en infusion, le thym calme les nerfs et donc aide à trouver un sommeil réparateur.

- L'eucalyptus fluidifie le mucus, adieu la ronflette !

Ajoutez quelques gouttes d'HE d'eucalyptus dans un bol d'eau très chaude et inhalez la vapeur en vous penchant au-dessus du mélange, une serviette sur la tête.

- Le menthol aide à dégager nez et gorge.

Préparez un mélange moitié huile essentielle de menthol et moitié eau. Vaporisez-le autour de la tête de votre lit tous les soirs avant de vous glisser sous la couette.

- Menthe poivrée, lavande vraie, marjolaine, camomille noble, pin de montagne ou genévrier en huiles essentielles réduiront aussi vos ronflements involontaires.

3- N'oubliez pas le beurre

- Le ghee, beurre clarifié d'origine indienne a mille vertus santé et bien-être, notamment celle de réduire efficacement les ronflements.

Faites couler 2 à 3 gouttes de ghee tiède dans chaque narine avant de vous allonger.

4- Granules apaisantes

Plusieurs traitements homéopathiques ont fait leurs preuves pour dégager les voies respiratoires la nuit.

Une combinaison de Nux Vomica 4X, Belladona 6X, Ephedra vulgaris 6X, Hydrastis canadensis 6X, Kali bichromicum 6X, Teucrium marum 6X et Hystaminum hydrochloricum 12X par exemple.

- Pulsatilla, Ammonium carbonicum et Thuya argento culta sont également recommandés pour déboucher le nez.

Attention : seul un médecin homéopathe pourra vous prescrire une combinaison de médicaments adaptée.

5- Exercices : faites travailler votre langue

Objectif : renforcer les muscles de votre appareil respiratoire.

- Répétez chaque voyelle à haute voix pendant trois minutes plusieurs fois par jour.

- Placez le bout de votre langue derrière vos dents supérieures avant. Faites-la glisser vers l'arrière pendant trois minutes par jour.

- Fermez votre bouche et pincez les lèvres. Maintenez la position pendant trente secondes.

- Collez votre langue à votre palais en la pressant le plus fort possible, comme une ventouse, 20 fois de suite.

- Forcez la base de votre langue à rester collée à la partie inférieure de la bouche tout en touchant vos dents du bas avec la pointe de la langue.

Commenter

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme