Rechercher

5 conseils pour doper sa mémoire... en oubliant les médicaments

N'oubliez pas de prendre soin de votre muscle cerveau !

A cause des toxines et polluants, du stress chronique et des troubles de la circulation artérielle, notre cerveau vieillit prématurément et nos fonctions cognitives s'altèrent. Des exercices quotidiens tout simples permettent de lutter contre ce vieillissement.

1- Faites une seule chose à la fois

Ne consultez pas votre smartphone pendant que vous lisez un livre, ne posez pas vos clés négligemment tout en téléphonant. Soyez à ce que vous faites, sinon vous allez tout oublier ! Et chaque soir, faites un petit bilan pour imprimer votre cerveau-disque dur. Vous pouvez vous remémorer ou même noter, de préférence sur du papier, ce que vous avez fait dans la journée, cela vous aidera à retrouver un événement, même anodin, plusieurs mois ou années plus tard.

2- Passez de belles nuits

Le sommeil, régulier et suffisamment long, consolide ce que l'on a appris, aide à télécharger les informations dans nos archives mentales (et ça marche aussi avec une bonne sieste). Ainsi, durant le sommeil lent, votre mémoire grave sur le disque dur du cerveau les connaissances et les faits, et durant le sommeil paradoxal (le temps des rêves), elle enregistre vos gestes pour accomplir des tâches. Et dormez en silence : vous n'apprendrez pas par miracle à jouer la 9e symphonie de Beethoven sous prétexte qu'elle est diffusée dans votre chambre pendant la nuit.

3- Bougez !

Il faut stimuler son cerveau, pas seulement intellectuellement ou affectivement, mais aussi grâce à l'activité physique régulière, qui déstresse. Le sport entraîne la sécrétion d'endorphines, hormones du bien-être, pendant et après l'effort, l'augmentation du volume sanguin qui irrigue le cerveau, l'oxygène, et nourrit les neurones et la stimulation du taux de BDNF, protéine qui aide à la création et à la connexion de nouveaux neurones. Sans bien entendu dépasser vos limites !

4- Variez les plaisirs

Plus vous faites travailler votre cerveau au quotidien, de façon variée (mots croisés, sudokus, apprendre par cœur, bricolage, etc.), plus vous "épargnez" sur votre compte mémoire pour vos vieux jours. Et laissez faire votre imagination en jouant avec les mots et en créant des associations d'idées logiques ou loufoques. La mémoire fonctionne comme une toile d'araignée qui s'agrandit au fil de ce qu'on vit et apprend. Un souvenir laissé dans son contexte (votre dernière soirée d'anniversaire) sera plus facile à retrouver qu'un détail isolé (la couleur des bougies sur le gâteau).

5- Buvez nature

Thé vert sencha. Ses polyphénols et ses antioxydants participent à préserver capacités cognitives et mémoire (photo). À consommer en prévention.

Romarin. Il protégera efficacement tous les lipides (acides gras, cholestérol), constituants essentiels des cellules de votre organisme, en particulier dans votre cerveau qui en regorge. Buvez tous les matins une infusion (une branchette par tasse).

Vin rouge bio. Un verre par jour (pas plus) pour profiter des bienfaits du resvératrol, puissant antioxydant qui améliore l'oxygénation du cerveau. Et arrêtez vite de fumer !

A lire : « Le régime Mind », de Anne Dufour, Raphaël Gruman, Carole Garnier, Leduc.s éditions.

Retrouvez tous nos conseils dans la Revue mensuelle du Club Solutions Santé Nature n°2 (novembre 2018)

Commenter

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme